Aller au contenu principal
< Retour

Pourquoi investir dans l’immobilier en Alsace ?

Date de publication : 04/03/2020

Partager

Vous désirez réaliser un investissement immobilier rentable mais ne savez pas où investir ? Pensez au Bas-Rhin et au Haut-Rhin. Au-delà de l’image de carte postale de leurs maisons à colombages, de leur route des vins et de leur gastronomie, les deux départements alsaciens présentent de nombreux atouts pour un investissement. Pour autant, l’immobilier demeure à des tarifs raisonnés, notamment à Strasbourg, capitale de la région Grand Est et de l’Europe.

Style et architecture de l’immobilier en Alsace.

Un cadre de vie très attractif

Distante d’à peine 1h46 de Paris en TGV ou encore voisine de l’Allemagne et de la Suisse, l’Alsace ne manque pas d’atouts. Sa douceur de vivre, son université, son positionnement frontalier, son tramway ainsi que son réseau de pistes cyclables font de Strasbourg, sa capitale, la ville la plus attractive du pays parmi les agglomérations de 250 000 habitants, devant Bordeaux et Nantes, selon un classement publié récemment par l’hebdomadaire Le Point. Mulhouse et Colmar, les deux grandes villes haut-rhinoises, ne sont pas en reste pour un investissement immobilier en Alsace. La première brille notamment par sa fréquentation touristique, tandis que la seconde se démarque par un intérêt grandissant pour les nouvelles technologies. À noter d’ailleurs qu’un déploiement en cours de la fibre optique va permettre à tous les Alsaciens de disposer bientôt d’un accès au très haut débit.

La locomotive du Grand Est

Riche d’un tissu économique composé aussi bien de groupes à vocation internationale, comme Adidas et Kronenbourg, que de PME innovantes, l’Alsace permet au Grand Est d’être la deuxième région exportatrice du pays. Le dynamisme alsacien se manifeste aussi en matière de création d’entreprises avec 14 537 nouvelles inscriptions en 2018, représentant le nombre le plus important à l’échelle de la grande région. Par ailleurs, l’Eurométropole de Strasbourg concentre 21 % des emplois du Grand Est, là où les métropoles lorraines de Nancy et de Metz en regroupent respectivement 9 % et 8 %, révèle une récente étude de la société HelloWork spécialisée dans l’emploi et le recrutement. À fin 2018, les zones d’emploi de Wissembourg, Molsheim-Obernai, Saverne et Haguenau affichaient les taux de chômage les plus faibles du Grand Est.

Des tarifs immobiliers raisonnés

Malgré tous ses attraits, l’Alsace propose des tarifs immobiliers modérés pour un investissement rentable sur le long terme. À Colmar, le prix médian des appartements dans l’ancien est ainsi de 1 800 € le m2, selon les données des Notaires de France pour l’année 2018. À Strasbourg, il s’élève à 2 620 € le m2. Ces montants laissent entrevoir de bonnes rentabilités locatives.

De nombreuses opportunités d’investissement s’ouvrent en Alsace, dans l’ancien comme dans le neuf. Plusieurs communes, dont Haguenau et Guebwiller, sont éligibles au nouveau dispositif d’investissement locatif Denormandie visant à encourager la rénovation des biens anciens grâce à une réduction fiscale. Du côté du neuf, chaque année d’ici à 2030, 3 000 logements devraient être construits à Strasbourg. Au premier trimestre 2019, le prix moyen des appartements dans l’Eurométropole affiche une baisse de 2,6 % dans le neuf pour atteindre 3 626 €, selon la Fédération des Promoteurs Immobiliers (FPI). La capitale alsacienne a l’avantage de figurer parmi les zones concernées par le dispositif d’incitation fiscale Pinel. La demande locative est ici supérieure à l’offre.

En bref

  • Qualité de vie, mobilité, dynamisme économique… Strasbourg, capitale de la région Grand Est, a été récemment désignée ville la plus attractive de France
  • L’Alsace possède un tissu d’entreprises riche et affiche un taux de chômage plus bas que dans le reste de la région Grand Est
  • Les prix de l’immobilier restent modérés et la demande locative supérieure à l’offre

Partager